L'été au Japon

Publié le par eclinio

 

L'été japonais est rempli de traditions, de coutumes... Explorons-les!

Je rapelle seulement avant que les vacances d'été des étudiant japonais

n'est que le mois d'août !

 

-Cusine ! 

                                               

On ne peut pas passer un été au Japon sans manger de la pastèque ! c'est

le fruit symbole de l'été ! les japonais en rafolent. Ils les mangent à la main, ou en forme de glace triangulaire :

http://white.wind.free.fr/blog/images/05_aout_2007/japan06/P8261164.JPG

quelque fois les pastèque servent d'oeuvre d'art:

http://netkulture.free.fr/media/pasteque1.jpg

 

Mais souvent elle finissent ainsi :

http://fr.challenge-coin.co.jp/blog/2009/08/12/20090810-06.jpg

 

-Habit:

Bon,sans parler des banals t-shirt, short, mini jupe, pantacourt, les japonais portent aussi des habits traditionels en été: le fameux yukata pour les filles (kimono version "été" : plus court, moi d'épaisseur, tissu léger)

Les hommes eux portent le "jinbei" : tenue en 2 partie 

http://1.bp.blogspot.com/_2xTEU2-Jlqw/ShE2x65aUjI/AAAAAAAAAxc/SCVqfHq7XQY/s320/77068s1.jpg

Pour plus de renseignement sur les habits traditionelles, je vous renvoie à mon ancien article :  Habit traditionnel: kimono et yukata

-Fete : (petite information: fète ce dit "matsuri" en japonais")

La première fète qui arrive chronilogiquement est la fète des étoiles (tanabata )

La fète célèbre une ancienne légende chinoise : il s'agit de l'histoire d'amour entre une déesse et un mortel. Pour lui, la déesse quitte le monde céleste, l'épouse et lui donne 2 enfants. Ses parents finissent par la retrouver et la ramène dans le monde des dieux. Pour empécher le mortel de ertrouver sa femme, les parents créent une rivière infranchissable : la voie lactée.

Mais devant les pleurs de leur fille d'un coté et du mortel avec ses enfants de l'autre, les parents de la déesse leur permet de se voir 1 fois par an, le 7ème jour du 7eme mois.

http://www.moonmentum.com/blog/wp-content/uploads/2010/07/tanabata.jpg

Ainsi de nos jours (au japon mais aussi en chine et en corée), on célèbre le tanaba le 7 juillet.

Il est de coutume ce jour là d'être habiller traditionellement et d'écrire son plus grand veux sur un bout de papier, que l'on accroche sur un bambou 

http://somethingjapanesy.up.seesaa.net/image/tanabata.bmp

 

Arrive par la suite la fète des morts : le O-BON du 13 au 16 juillet (les dates varient selon la région)

Comme son nom l'indique, la fète des morts est comme notre Tousaint : on rend hommage à nos ancêtre.

Les japonais éclaires le bord de leur maison pour guider les âmes des morts.

Les lanternes traditionelles faites pour l'occasion s'apellent "toro nagashi" http://www.photolulu.com/POD/Toro%20Nagashi%202007/IMG_6889.jpg

Autre coutume de O-bon : le Bon odori. C'est la danse associée à cet évènement. Originellement, cette danse sert à réconforter les morts. Le style de cette dans varie d'une région à l'autre. La danse est accompagnée d'une musique traditionnelle japonaise (la musique varie aussi selon les régions).

Pour visionner une danse Bon-odori, je vous donne ce lien : link

Merci à celui qui a filmé la danse, on peut bien y observer les habits traditionels porté pas le public

 

La fète dont je vais à présent vous parler ne se déroule qu'au mont Kumano.

Le Nachi-no-hi-matsuri est la fète du feux, se déroulant le 14 juillet.

12 torches enflammée (représentant les 12 temples du Mont Kumano et les 12 mois de l'année) sont brandies autour des sanctuaires portatifs.

http://ampontan.files.wordpress.com/2008/07/nachi-fire-festival.jpg

Les torches sont amenées aux chutes de Nachi où aura lieu un rituel pour la divinité des chutes.

 http://1.bp.blogspot.com/_OK6fPECyhls/RpOmRRzOptI/AAAAAAAAEGM/9t4bh-5RlQk/s1600/299303988_497a66f354_o.jpg

http://1.bp.blogspot.com/_OK6fPECyhls/RpOmRRzOpuI/AAAAAAAAEGU/zmoAm4Og2Mg/s1600/matsuri1.jpg

 

Le Gion est la plus grande fète de kyotô (donc attention, comme pour la fète du feu, le Gion n'a lieu qu'à Kyotô).

Pendant le mois de juillet, tous les quartiers traditionels sont iluminés la nuit. Mais le moment fort de ce festival culmine durant les 3 nuits entre le 14 et 17 juillet: chaque nuit des chars défillent dans la ville aux son de flûtes, tambours, gong...

http://cache.virtualtourist.com/824460-Gion_Matsuri-Kyoto.jpg

 

Le UMI NO HI, littéralement le jour de la mer, est un jour férié, le 3eme lundi de juillet. Beaucoup de japonais en profitent donc pour aller à la plage (cette fete étant récente, il n'y a pas de rituel ou de cérémonies traditionelles).

 

Le dernier samedi de juillet, a lieu à Tokyô les grands feux d'artifice : HANABI TAIKAI

http://tcvb.or.jp/global/event/event_0908a.jpg

 

Durant tout août beaucoup de quartiers japonais organisent leur propore petites fète de quartier ( et quand le quartier est gros, cela crée de grosse fète de quartier).

Donc il est impossible de dénombrer tous les matsuri du japon. 

Les japonais en été célèbrent donc les grandes fètes nationales et profitent aussi des matsuri de quartier. 


http://mikuru.haruhi.fr/data/sample/864547f71d52cff10af94e17d810f245.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article