La Calligraphie (ou Shodô, 書道).

Publié le par eclinio


LA CALLIGRAPHIE


Shodô (La Calligraphie) Signifie la Voie de l'Ecriture”.


La Calligraphie est Tracée à l'Encre sur Soie ou sur Papier au Moyen d'un Pinceau.


L'Art de la
Calligraphie fut Introduit au Japon en même temps que les Idéogrammes Chinois au 6e Siècle. Il fut d'abord Pratiqué par les Moines Bouddhistes qui Etudiaient les Ecritures Bouddhiques Rédigées en Chinois.


Et rapidement, des Experts Japonais en cet Art émergèrent comme le Célèbre Calligraphe Kôbô Daishi (弘法大師, 31 juillet 774 - 22 avril 835) plus connu sous le Nom de Kûkai (空海) qui, Selon une Légende, Muni d'un Pinceau dans Chaque Main, d'un Pinceau entre ses Dents et d'un autre à Chaque Pied, Exécuta une Oeuvre pour l'Empereur.


Par la suite la Pratique de la Calligraphie se Répandit parmi les Lettrés de la Cour Impériale. Et, à partir du 10e Siècle, au Coeur de l'Ere Heian (794-1185), les Calligraphes Japonais commencèrent à Inventer des Styles Proprement Japonais sur la Base des Canons de la Calligraphie Chinoise. En particulier, un Style Basé sur les Kana (Caractères Japonais des Syllabaires Hiragana et Katakana) fut créé...


De l'Epoque Kamakura (1185-1333) à l'Ere Moderne, 19e Siècle, l'Art de la Calligraphie continua à se Développer au Japon en suivant l'Evolution de cet Art en Chine...


De nos Jours, l'Art de la Calligraphie est toujours en Vogue au Japon. On le Pratique à tout Âge et il existe même de Nombreux Concours de Calligraphie, notamment dans les Ecoles. L'Art de la Calligraphie Japonaise (Shodô) vise à donner Vie aux Idéogrammes d'Origine Chinoise et aux Kana en leur Conférant du Caractère.

Publié dans traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article